Stand up paddle (sup) en rivière : Tutoriel de la technique de la dépose

paddle gonflable

Stand up paddle : Technique de la dépose en rivière.

Le stand up paddle en eaux vives est une pratique sportive technique. Ce tutoriel est rédigé par Pierre « Peyo » Moustrou qui vous explique comment franchir un seuil ou un rouleau.

La technique de la dépose.

En stand up paddle de rivière (Whitewater SUP), il est très utile d’avoir une technique pour franchir un seuil ou un rouleau. Pour commencer, on laisse faire son stand up paddle gonflable mais bien souvent, il est dur à contrôler et on perd beaucoup de vitesse.

Ensuite avec de l’entrainement en eaux-vives, la technique de la dépose devient très efficace et en plus, super fun à réaliser. Voici un tutoriel sur cette technique.

 

River Sup with the supbig from AnonymSup. #anonymsup #fct #fusioncoretechnology #supriver #supbig #easykayak #supskin #palm #wirsi

Une publication partagée par Pierre Moustrou (@moustrou_peyo) le

Pour pouvoir effectuer cette dépose, il faut que le seuil ou le rouleau qui se présente soit un minimum vertical et avoir un sup rigide et réactif. Je vous conseil vivement les stand up paddles gonflable de dernière génération en technologie fusion comme le modèle de chez Anonym SUP BIG FCT 10’3″. Si la marche n’est pas assez franche, elle sera très complexe à faire.

 

Il est toujours plus facile de passer au-dessus d’un mouvement d’eau que de laisser la planche se faire enterrer. Donc la technique de la dépose consiste à déposer son stand up paddle sur le rouleau. Il reste du coup parfaitement contrôlable et on garde sa vitesse.
Cette technique se décompose en 3 phases :

1 / La préparation

Placer votre pied arrière sur le pad et l’autre pied bien en avant. Ajuster votre rythme pour que votre coup de pagaie arrive juste au niveau de la cassure. N’ayez pas peur d’attendre. En général, le stress nous fait nous précipiter. Ici prenez votre temps…

paddle gonflable

2/ La dépose

Une fois à la cassure, appuyez sur le pied arrière. Avec une planche rigide et réactive comme le SUP BIG FCT 10’3″, le nez se soulève facilement. Votre coup de pagaie ne vous sert plus qu’à garder votre stabilité tout en accentuant la réaction de la planche.

3/ La relance

Maintenant que le sup gonflable est levée, il suffit d’appuyer sur le pied avant afin de déposer son paddle sur le sommet du rouleau. Votre dernier coup de pagaie peut ensuite se transformer en appuie afin d’assurer votre franchissement. Pour terminer, pagayez rapidement après l’obstacle pour partir de cette zone instable. Faites bien attention de vite appuyer sur l’avant une fois le nez de la planche sur le rouleau. Si vous restez trop longtemps sur l’arrière, votre planche se fera prendre par l’eau qui descend, et vous vous retrouverez fort humide.

 

River Sup with the supbig from AnonymSup. #anonymsup #fct #fusioncoretechnology #supriver #supbig #easykayak #supskin #palm #wirsi

Une publication partagée par Pierre Moustrou (@moustrou_peyo) le

 

Dans cette technique, tout est une histoire de timing. Trop tôt, vous déposerez le nez avant le sommet du rouleau et plouf !!! Dans l’eau.

Trop tard, le nez du stand up paddle se fera engloutir par le rouleau. Il sera alors impossible à lever et vous perdrez toute votre vitesse.

Moi, je crois encore au Père Noel donc rien n’ai jamais perdu, c’est juste une histoire de persévérance certes parfois humide (si vous tombez…)

 

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à vous équiper d’un super stand up paddle Anonym, trouver un petit seuil et aller jouer avec.
A bientôt sur www.AnonymSup.com
Pierre « Peyo » Moustrou.

1 pensée sur “Stand up paddle (sup) en rivière : Tutoriel de la technique de la dépose”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *