Gabas Paddle Race 2.

gabas paddle race

Gabas Paddle Race 2 vue par Pierre Moustrou.

La Gabas Paddle Race est une course longue distance de SUP race, qui fait office de Championnat d’Aquitaine de SUP Race.

gabas paddle race
Gabas Paddle Race – compétition de SUP (Stand Up Paddle) Race sur le lac de Gabas (64)

Au programme 10km le matin et une course à l’Australienne l’après midi.

Pourquoi je ne sais pas trop, mais je m’y étais inscrit moi qui suis habitué à l’eau vive… Du coup, Anonym SUP m’a prêté, pour l’occasion, leur paddle : le Anonym Stand up paddle ISUP Race. Une fois sur place on confirme les inscriptions avec la licence de Surf. Et oui pas de licence F.F.C.K si l’on veut être pris en compte pour le Championnat d’Aquitaine. On retire les dossards, et j’ai le numéro 1. C’est le seul moment de la journée ou je suis en haut du tableau. Il faut en profiter ! La suite est simple échauffement et c’est le départ. Trois boucles de 3,50km sont annoncées. Départ à genoux sur le paddle et le premier arrivé à gagné. On ne peut faire plus simple.
Enfin, si car en même temps se déroule la course découverte. Mêmes règles sauf qu’il ne faut faire qu’un seul tour.

Le départ est donné. Et après quelques mètres, je me dis que ça va être long. Les meilleurs sont déjà loin avec leurs sups et j’ai même l’impression qu’ils sont aidés. La première bouée verte (prêtée par Anonym) passée et on se rend compte que nous avions le vent dans le dos. Ca va être très long! Bouée suivante, le vent vient de face. Mais il ne faut pas baisser les bras. J’ai quelques stand up paddle autours de moi, il faut que je garde ma place. Dernière bouée (il y en avait 4 dans le parcours) et au passage de la ligne du premier tour. Je me retrouve seul… Et oui, les compétiteurs qui étaient autour de moi ne faisait que la course découverte. Arrivé à la bouée, elle est remise à sa place, car avec le vent elle s’était bien déplacée. Me revoilà : face au vent et une petite traversée du désert… J’en arrive à regretter le repas de la veille au soir : pizza & bières… Vous repasserez pour avoir une bonne préparation. Pourquoi j’ai eu cette idée… Enfin deuxième tour de bouclé… me voila dans le dernier tour! Mais je ne vois plus la bouée… Elle a été accrochée à l’abri du vent, mais elle me parait plus loin. Seconde traversée du désert. Face au vent, il fait soif, il fait chaud, il est temps d’arrivé. Je réalise que mon premier objectif est rempli. Les premiers sont arrivés depuis un moment, je n’ai pas pris un tour. Coup d’œil sur la montre pour le deuxième objectif : faire moins de 2h. Ca va être chaud, aller on ne lâche rien. Dernière bouée. Il fait toujours aussi chaud, aussi soif, et c’est toujours aussi long… Puis enfin la ligne d’arrivée. Je sors de sur l’eau et je constate qu’il y a du monde derrière. Enfin juste 2 personnes, mais c’est déjà çà, l’honneur est sauve. Je regarde le chrono et 1h57: objectif 2 rempli. Pour finir, on me dit que comme les bouées ont bougées, le parcours faisait 12km… Juste 2 petit km de plus… Un détail ! Aller on va manger ça ira mieux.

Gabas Paddle Race
Pierre moustrou avec son anonymsup isup race 12′ 6″

 

Un repas tous ensemble et c’est les podiums.

Gabas paddle race 2016
course de stand up paddle race : Gabas paddle race 2016

 

Vient ensuite la course 200 mètres à l’Australienne. Les 2 bouées sont placées à 200 mètres de distances. Un sprint et les 5 derniers sont éliminés, ce jusqu’à la finale avec les 5 derniers.
Je ne me fais aucunes illusions, je vais faire 200 mètres. Ah comment ? moi ? Bon ok, je reste et passe le premier tour. Pardon je n’ai pas fait exprès. 200 mètres de plus mais ce coup-ci, pas de doutes. Une fois au milieu de la distance, je regarde autour de moi : un paddle race derrière, je suis bon pour sortir… C’est mieux que ce à quoi je m’attendais. Le sprint de la finale est juste impressionnant. Ils ont un truc sous leurs planches pour aller aussi vite, c’est pas possible.

gabas paddle race
Pierre moustrou avec son anonymsup isup race 12′ 6″ à la gabas paddle race

Bilan, une super journée sous le soleil avec une vue sur les Pyrénées, une course longue bien trop longue à mon gout et une course à L’australienne qui est sympa à faire. Pour l’an prochain, il sera bien de faire 10km au moins une fois avant la course… ça peu servir d’entrainement par exemple. Et vive la Gabas Paddle Race !! et merci à PPSUP pour l’organisation.
Merci à Mat pour les photos et le prêt du matos. L’an prochain je ferai mieux promis!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *