Trip en sup gonflable au Portugal.

 

Sup gonflable Trip au Portugal.

Ce Sup gonflable Trip de notre rider Antoine Badin et sa chérie Charlotte sont partis au Portugal pour fêter le nouvel an en Janvier dernier. Voici le récit de ce paddle trip.

sup gonflable
Antoine Badin lors de son dernier surf trip au Portugal avec le sup pocket Lost in the Swell Anonym.

Trip en sup gonflable au Portugal.

Récit par Antoine Badin.

sup gonflable
Antoine et son sup gonflable sup big au Portugal.

Pour ce début 2017, nous avons décidé, Charlotte et moi, de commencer l’année au soleil par un trip en sup gonflable au Portugal.

Nous nous envolons pour Faro, au Portugal, avec nos deux SUP gonflables Anonym : Le sup pocket et le sup big.

sup gonflable
le sup pocket avec Charlotte en début du sup trip.

Nous arrivons le 31/12 aux alentours de 12h30. Après un resto au port et une rapide visite de Faro, nous partons en voiture direction Melides, à 1 heure au sud de Lisbonne, rejoindre mon pote Fred Frei et sa petite famille pour le réveillon. Nous arrivons pour le Sunset à la plage, parfait pour finir l’année en beauté.

 

1er Janvier 2017 : Melides

Notre hôte nous a préparé la plus belle chambre dont on aurait pu rêver: son VW, un T2 custom d’époque importé des US, totalement d’origine. Nous nous réveillons donc dans une ambiance 70’s qui colle parfaitement au rythme de ce village hippie qu’est Melides. Principalement des Allemands, qui sont venus s’installer ici en famille il y a une trentaine d’années et ne sont jamais repartis.

sup gonflable
antoine, fred et le van vw old school.

Direction la plage.

sup gonflable

Allez à l’eau avec nos sups gonflables.

Avec Fred, nous entrons à l’eau dans un shorebreak difficile à négocier. Pas vraiment d’autre choix mais je trouve quelques sections à exploiter pour découvrir ce Anonym sup pocket Lost In the Swell. Ce sup gonflable a un réel potentiel de surf une fois les dérives FCS 1 mise en place. Je vous conseille d’ailleurs de les surtailler pour optimiser l’accroche dans les vagues.

sup gonflable
Antoine Badin surfant avec l’Anonym sup pocket gonflable. Qui as dit que les sups gonflables ne pouvaient pas surfer?

2 Janvier 2017 : Lisbonne

Nous prenons la route pour Lisbonne afin de profiter du mauvais temps pour aller visiter la capitale. Charlotte ne se sent pas bien, et nous passerons le reste de la journée dans notre chambre. Malade et fiévreuse, Charlotte n’a guère d’autre choix que de se reposer. De toute façon il pleut des cordes. Nous dormons jusqu’au matin. Après une rapide visite de Lisbonne, au cours de laquelle nous avons pu apprécier la qualité de belles pièces de street art parfaitement imbriquées dans les dédales de la vieille ville, nous reprenons la route : Direction Villa Nova de Milfontes.

sup gonflable
Les rues typiques de Lisbonne centre.
sup gonflable
Les graffitis de Lisbonne centre ville.

3 Janvier : Milfontes

sup gonflable
Antoine sur le plage de Milfontes.

Nous découvrons alors une baie et des outsides reefs vraiment sympathiques. Malheureusement ça ne marche pas, le vent onshore et la houle massive de la veille saturent tous les spots. Nous arrivons à distinguer quelques petites vagues dans la baie, et je me mets à l’eau avec le sup big pour en shooter quelques-unes.

sup gonflable
Take off et surf avec le sup gonflable Anonym : le sup big FCT (Fusion Core Technology).

sup gonflable

sup gonflable
Antoine Badin surfant avec l’Anonym sup big gonflable

Nous reprenons la route pour arriver de nuit à Arrifana.

4 Janvier: Arrifana.

Antoine Badin à Arrifana (Portugal).

Réveil dans une ambiance féerique, et découverte du spot d’Arrifana. Sur le haut de la falaise, la houle est tombée. Je me laisse rêvasser en découvrant le spot, et regrette de ne pas avoir amené de parapente. En effet, le cirque de falaise permet de voler dans quasiment toutes les orientations de vent. Et ce jour-là, ça aurait vraiment bien volé. Je me mets à l’eau tardivement, la marée finit de descendre en éteignant avec elle le peu de vagues surfables. Je sors de l’eau un peu frustré, mais heureux d’avoir découvert ce spot fantastique. Nous partons direction Carapateira.

sup gonflable
Le sup pocket Lost In The Swell et Antoine Badin sur la plage d’Arrifana au Portugal
sup gonflable
Arrifana et sa plage.
sup gonflable
Antoine à Arrifana et ses pics « lunaires »
sup gonflable
Antoine Badin surfant avec l’Anonym sup pocket gonflable

sup gonflable

sup gonflable

sup gonflable
Le floater reentry avec le sup pocket par antoine badin.
Carapateira la magnifique :

Deux plages à couper le souffle, une grande lagune bordée de roches, bref on en prend plein les yeux. La houle est inconsistante et trop molle. Ça ne surfe pas vraiment. On en profite pour prendre le soleil et apprécier la beauté du lieu.

5 Janvier: Sagres-Lagos

sup gonflable
la plage de Lagos à Portugal = Paradis du sup pour une balade

Arrivés à Sagres, la veille au soir, nous nous levons pour aller sur le spot de Praia Do Tonel. Bonne surprise, la houle est là et c’est enfin La session en sup gonflable.

sup gonflable
Charlotte avec le sup big en balade sous les gros rochers de Lagos.
sup gonflable
Charlotte et Antoine en balade en amoureux avec les sup gonflables Anonym
sup gonflable
Encore une vue parfaite de rocher de Lagos pour une balade en sup gonflable anonym par Antoine.

Après une bonne session avec le sup pocket, nous partons pour Lagos, ou nous découvrons l’Algarve du Sud et sa côte sauvage. Nous nous mettons rapidement à l’eau à Ponte da Piedade pour une balade entre grottes, caves et falaises, on en prend plein la vue. A faire absolument en SUP, de préférence au plein haut par mer calme. Attention dans les caves, la houle crée un ressac agrémenté de marmites puissantes qui peuvent rapidement jeter un SUPeur dans l’eau. La roche est acérée et les pièges nombreux.

 

Nous passons la nuit à Lagos.

6 Janvier: Lagos – Albufeira

En fin de matinée nous prenons la route direction Albufeira. Nous nous arrêtons un peu après Portimao pour découvrir le « Percurso dos Sete Vales Suspensos », une rando de 6 km en surplomb de falaise avec des paysages et des plages à couper le souffle. Le vent puissant nous sape la possibilité de se mettre à l’eau et je peste de ne pas avoir pris mon matos de kite. La prochaine fois je pars avec un container plein.

Nous passons la nuit à Albufeira.

7 Janvier: Albufeira – Faro

Après une rapide visite d’Albufeira, nous prenons la route pour Faro. Nous profitons de notre dernière journée pour booker un tour en bateau et aller visiter les îles de la réserve naturelle de Faro. Encore une fois le vent souffle fort et ça aurait été très fun en kite. Puis retour à Faro et fin des vacances, nous repartons le 8 janvier au matin direction Genève dans le froid et juste 25 degrés de différence…

Le sud du Portugal, un trip vraiment pas cher en hiver. Nous avons eu une moyenne de 17-18 degrés tous les jours. Pas trop de chance niveau vagues, mais cela n’a rien enlevé à la magie du trip.

Merci à tous et bon sup à vous.

Antoine Badin

#anonymsup

#wearewhatwesurf

#anonymfamily

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *